Sub Banner Default Image

Blog

Liquid error: Nil location provided. Can't build URI.
Il y a 5 mois by Joana Vigneron

​Rétrospective de l’histoire de Salesforce et prévisions

Image Salesforce

Marc Benioff crée Salesforce en 1999. Au lancement de la solution CRM, beaucoup d’entreprises demeuraient réticentes à partager leurs données clients avec des tiers. Ainsi, pour s’implanter sur le marché, Salesforce et son créateur Marc Benoff n'a eu de cesse de travailler à la promotion de son concept, afin de gagner la confiance de ses potentiels clients en leur assurant la fiabilité et la sécurité de sa plateforme.

Malgré ces difficultés premières, Salesforce fait ses preuves, enchaîne les succès et se positionne aujourd’hui parmi les leaders des logiciels de gestion de la relation (CRM) à l’échelle internationale.

Toutefois, la réputation et la réussite de Salesforce sont le résultats de plusieurs étapes, qui ont fait de la solution ce qu'elle est aujourd'hui.

En 2003, est organisé Dreamforce, le premier évènement mondial de Salesforce. Ce premier volet de grande envergure rassemble déjà environ 1300 visiteurs, qui se regroupent pour discuter et échanger sur l'écosystème Salesforce.

2004 marque une autre étape importante pour Salesforce. En effet, après deux reports, et cinq années de croissance fulgurante, la société fait finalement son entrée en Bourse en Juin . Une entrée remarquée puisque l'entreprise peut revoir à la hausse par deux fois son prix d’introduction, au vu de l’engouement autour de la solution CRM qu'elle propose.

L'année suivante naît Salesforce AppEchange, un site internet de e-commerce sur lequel sont regroupées toutes les applications destinées à pouvoir se connecter à Salesforce. À ses débuts en 2004, l’AppExchange compte environ 70 applications, contre près de 4 000 applications aujourd'hui, des milliers d'applications dévolues à des fins hétéroclites (commercial, marketing, finance, RH…) et qui participent du dynamisme de Salesforce .Par ailleurs, grâce à une marge sur les revenus des abonnements des partenaires, l’AppExchange devient une source de revenu supplémentaire pour Salesforce.

En 2009, Salesforce atteint le cap du milliard de dollars de chiffre d’affaires. Une consécration et une première victoire qui effacent les doutes des débuts concernant la sécurité des données. La confiance ne disparaitre plus.

Deux ans plus tard, en 2011, Salesforce atteint les 100 000 clients et reçoit le titre de « Société la plus innovante au monde » par le magazine spécialisé Forbes. C'est une nouvelle étape franchie, et l’assurance d’un succès continu dans les années suivantes.

Salesforce se démarque de nouveau de la concurrence en 2015 en révélant et lançant la plateforme Trailhead, un site de formation gratuit destiné à acquérir des compétences et/ou se perfectionner sur la solution. Salesforce s’inscrit dans une démarche d’innovation de l’apprentissage et constitue le premier éditeur à proposer cette « nouvelle façon d’apprendre ».

Mais la société ne s'arrête pas là. Lors de l’évènement mondial Dreamforce’15, la sortie d’une nouvelle version de Salesforce plus moderne appelée Salesforce Lightning Experience est annoncée. Elle voit finalement le jour en 2016, ce qui donne un nouveau souffle à Salesforce en permettant aux utilisateurs de créer leurs applications et parcours clients personnalisés.

Salesforce continue de monter en puissance pour atteindre 8,3 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2017. Et selon la plupart des observateurs spécialisés, nous continuerons encore à entendre parler de Salesforce dans les années qui viennent.

Un nouvel enjeu : l’Intelligence Artificielle

Avec le flux d’informations grandissant que les entreprises manipulent et ont à analyser, Salesforce choisit de se lancer dans l’IA en créant Salesforce Einstein. Ainsi, cette IA va analyser les données et pouvoir appréhender les comportements, habitudes et/ou objectifs. À partir de cette analyse, elle pourra par exemple proposer des recommandations de produits aux clients, et orienter au mieux les stratégies de vente ou de marketing.

Une stratégie de croissance externe au coeur de la réussite

Afin de poursuivre sa dynamique de croissance et soutenir son développement, Salesforce déploie une stratégie de croissance externe. Ainsi, depuis sa création, l'entreprise a investi et acquis une cinquantaine d'entreprises. Cette stratégie lui permet notamment de limiter ses dépenses en R&D tout en restant à la pointe.

Parmi les trois plus onéreuses acquisitions de Salesforce, on nomme :

-       Slack : Plateforme de communication collaborative, acquise pour 27, 7 milliards de dollars en Décembre 2020.

-       Tableau Software : Plateforme analytique rachetée pour 15,7 milliards de dollars en 2019.

-       Mulesoft : En mars 2018, Salesforce a annoncé avoir investi 6,5 milliards de dollars dans le fournisseur d’intégration MuleSoft.

En quelques années, Salesforce n’a eu de cesse de se développer et a même intégré le Dow Jones Industrial Average le lundi 31 Août 2020. En remplaçant le pétrolier Exxon Mobil, Salesforce confirme son ascension et prouve une fois de plus qu’elle a sa place parmi les leaders mondiaux.

En 2021, malgré une situation économique compliquée, Salesforce continue de tirer son épingle du jeu en étant une des rares sociétés à avoir prospéré. Au contraire, Salesforce a saisi l’occasion de se réinventer et de se rapprocher davantage de ses clients en leur proposant des solutions plus qu’adaptées au contexte de crise sanitaire (Work.com, Salesforce Anywhere).

Salesforce cloture l'année 2020 - année riche en surprise et en émotions - avec l’acquisition de Slack pour une montant très important. De même, la société se fait remarquer en annonçant la fin de la journée de travail type chez Salesforce.

Encore une fois, Salesforce se positionne comme une entreprise au fonctionnement innovant, pour qui l'ouverture d’esprit, la modernité et l'adaptabilité sont les maîtres mots.

Qu’en est-il de l’avenir de Salesforce ?

S'il reste difficile de se projeter en 2021ou à plus long-terme du fait de la situation de pandémie et des changements rapides du marché, les prévisions des spécialistes montrent que les solutions CRM SaaS atteindront un taux de déploiement de 80 à 85% d'ici 2025. Par ailleurs, 91% des entreprises utilisatrices de Salesforce admettent que la solution aide considérablement leurs équipes à gérer leurs clients et consommateurs. Ces chiffres nous prouvent que ce logiciel de CRM basé sur le cloud est devenu un outil indispensable pour les entreprises axées sur la clientèle (à travers le monde) ; un statut qui offre une certaine pérennité à Salesforce.

Finalement, il semblerait bien que l’histoire de Salesforce et tout son écosystème ne fassent que commencer. L'objectif « secret » de son fondateur, Marc Benioff, d’atteindre les 60 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2034 serait-il la prochaine étape sur la liste des succès de l'entreprise ?