Sub Banner Default Image

Blog

Liquid error: Nil location provided. Can't build URI.
Il y a 8 mois by

Entre innovations et partenariats, comment Salesforce transforme le Retail ?

Article Retail

En septembre dernier, Salesforce présentait de nouvelles fonctionnalités reposant sur une intégration plus poussée de Sales Cloud avec Slack. Prévues pour 2022, ces nouvelles fonctions visent à favoriser les ventes et à intenter une collaboration permanente entre les responsables, les commerciaux et les clients dans un contexte où l'on procède de plus en plus à distance.

Toujours dans cette optique d’amélioration des ventes, Salesforce profite du Retail’s Big Show de la National Retail Federation (NRF), la plus grande association de commerce au monde, en janvier 2022, pour faire une nouvelle annonce en ce sens.

Conforté par les résultats de son Holiday Shopping Report, Salesforce annonce que les « ventes en ligne ont dépassé les 1 000 milliards de dollars au niveau mondial pendant la période des fêtes de 2021 ». Ainsi, Salesforce décide à la suite de ces chiffres de lancer une série d’innovations numériques pour soutenir les entreprises dans la modernisation de leur système et de leur stratégie digitale, en passant par la relation client.

Basées sur l’automatisation et l’analyse, ces innovations aideront à rendre pérenne l’expérience d’achat, à aider la liaison de données commerciales et marketing, pour l’optimisation concrète des relations et du retour sur investissement :

  • Datorama Connector for Salesforce Order Management System (OMS) : Elle donne la possibilité aux professionnels du e-commerce et aux personnes chargées du marketing de comprendre la relation entre les campagnes de marketing et les ventes.

  • Connecteurs Datorama pour Amazon Seller Central et Amazon Vendor Central Inventory : Deux nouveaux connecteurs Amazon font leur entrée. Ils visent à améliorer les performances marketing et commerciales des ventes et commandes réalisées sur Amazon.

  • Modèle de données de commerce électronique de Datorama : Il s’agit d’un nouveau modèle de données qui organise automatiquement les données du e-commerce et les lie et les prépare à la liaison avec les données de performance marketing.

  • Tableau Connector for Commerce Cloud : Il permet aux vendeurs d’importer des sources de données tierces qui transforment les données de performance en informations exploitables, tout cela via une visualisation uniforme.

Pour Salesforce, établir des liens entre le commerce et le marketing est un élément clé dans la réussite des entreprises. Ces nouvelles solutions sont les outils qui permettront cette connexion, et assisteront les sociétés et ses acteurs dans le développement de leur activité et de leurs relations internes et externes.

 

De nouveaux partenariats dans le but de s’inscrire dans le commerce du futur sont aussi à l’initiative.

  • PayPal at Checkout pour les paiements Salesforce : Paypal intègre Salesforce comme expérience de paiement. En un clic, les marques utilisant Salesforce Payments obtiennent des solutions pour réduire les discordes liées au paiement et peuvent stimuler les ventes.

  • Salesforce Commerce pour B2B Wholesale Retail : Il s’agit d’un portail numérique basé sur Commerce Cloud (par XCentium) grâce auquel les commandes présaison, le réapprovisionnement saisonnier et les interactions entièrement automatisées sont prises en charge pour les entreprises de vêtements et de mode en gros.

 

Dans un autre objectif, 2022 est aussi l’année de l’activation de l’Authentification Multi-Facteurs (MFA). Dans un contexte où les entreprises développent le travail à distance et où les attaques numériques évoluent, cette mesure vise à renforcer la sécurité et la protection de données.

Après l’avoir annoncé en mars dernier, sa mise en œuvre sera effective à partir du 1er février 2022. Tous les produits de Salesforce seront à terme concernés mais sa mise en place est étendue, et varie en fonction des produits.

Pour le moment, les administrateurs Salesforce ont toujours la possibilité de désactiver cette authentification si les utilisateurs ne sont pas prêts. Toutefois, une date limite est également fixée et la désactivation ne sera pas possible éternellement.

L’enjeu est donc de sensibiliser les entreprises et leurs acteurs à l’importance et la pertinence de cette nouvelle vérification, en les appelant à l'adopter rapidement afin d’éviter tout désagrément pouvant paralyser leurs activités et les données de leurs clients.