Sub Banner Default Image

Blog

Liquid error: Nil location provided. Can't build URI.
Il y a 16 jours by

Client final, éditeur, ou Intégrateur : Comment choisir ?

Image Sf Ben Article

​Au sein de l’écosystème Salesforce différents types de structures bien distinctes gravitent : les éditeurs de solution(s), les intégrateurs ainsi que les clients finaux. Mais quelles sont réellement les différences entre ces entités et qu’est-ce que cela implique concrètement ?

Par ailleurs, il est légitime de se demander vers quel acteur se tourner en fonction de votre projet ?

 

1.    Les éditeurs de solution/ ISV

Les rôles proposés chez les éditeurs de solution sont généralement des rôles tels que :

Administrateur, Développeur, Customer Success, Architecte… Les éditeurs de solution offrent de belles perspectives de carrière, tout en vous faisant évoluer sur Salesforce et également monter en compétences sur le produit ISV.

En termes de compétences, on attend un excellent relationnel qui vous permettra d’échanger et traiter aisément avec des personnes à tous les niveaux dans l’entreprise. Vous devez également vous montrer curieux, et avoir en permanence en tête la satisfaction client concernant le produit en question. L’écosystème Salesforce n’a plus de secret pour vous, et vous avez toujours soif d’apprendre.

Les avantages : La polyvalence de vos missions vous permettra de découvrir de nouvelles choses et d’apprendre beaucoup plus rapidement. Il s’agit généralement d’un environnement très dynamique où le rythme y est soutenu et où l’occasion de travailler sur des projets multiples se présente.

 

2.    Les intégrateurs

Il s’agit du meilleur endroit pour apprendre notamment en tant que junior sur Salesforce. Ils sont généralement ouverts à tous types de profils, du plus au moins expérimentés et en recherche constante de consultants. Les intégrateurs constituent un environnement propice à la montée en compétences au vu de la variété des projets (MultiCloud) proposés et la présence d’une équipe de consultants ayant une expertise poussée sur la plateforme.

Un bon sens relationnel est essentiel dans le travail d’un consultant puisqu’il doit être capable de bien présenter devant un client. Vous devez être capable de vous adapter à une nouvelle organisation rapidement au vu des changements de projets récurrents. Dans votre travail vous serez épaulé(e) et mentoré(e) par des experts ce qui participera grandement à votre montée en compétences rapide. De plus, les intégrateurs encouragent le passage de certifications et les financent même parfois.

Être passionné est un élément clé dans ce contexte qui peut être stressant. En effet, la pression engendrée par le respect des délais et des résultats peut être importante et certaine période sont plus intenses que d’autres.

En tant que consultant, vous pouvez également être amené à vous déplacer dans les locaux des clients.

 

3.    Le client final

Chez un client final, le panel de postes ouverts est plutôt large : Administrateur, Développeur, Product Owner, ou même Manager ou Architecte en fonction de la taille de l’équipe Salesforce en interne.

Au sein d’un client final, il faut être multi-tâches. Vous serez généralement seul ou avec une petite équipe Salesforce, il est donc indispensable d’être polyvalent. Vous devez être autonome et capable de chercher des solutions à un problème de vous-même. Les capacités relationnelles sont aussi importantes pour échanger avec les utilisateurs et jouer le rôle de coordinateur entre les parties prenantes au projet et l’équipe IT.

Chez un client final, en tant qu’employé en interne vous devez vous tenir au courant des nouvelles releases sur Salesforce afin de vous montrer force de proposition et mettre en place ces nouvelles fonctionnalités et/ ou améliorations.

Vous pourrez apprendre à maitriser le système interne dans sa globalité. Vous avez la possibilité de suivre votre travail sur du plus long-terme et en observer les conséquences/ impacts par le biais des retours des utilisateurs. Vous avez également l’occasion de mieux comprendre le projet, l’activité de la société, et les processus en place.

Toutefois, en interne, les projets sont généralement moins complexes et stimulants (en termes de Clouds) que dans une société de conseil par exemple.

Nous espérons que cette présentation des différents environnements vous aidera à vous orienter vers le bon acteur selon vos objectifs !

 

 Source: Salesforce Ben; Live 18/04/22