Sub Banner Default Image

Blog

Liquid error: Nil location provided. Can't build URI.
Il y a 4 mois by Joana Vigneron

Salesforce face au dérèglement climatique

Forest

Le dérèglement climatique est certainement l’un des sujets d'actualité le plus important dans notre société. En effet, les interrogations et les craintes face à ce phénomène sont nombreuses et défraient la chronique. Conscients de ne plus pouvoir enrayer cet évènement, la préoccupation mondiale majeure consiste, à présent, à protéger la planète et tenter de le ralentir.

Ainsi, dans ce combat tous les acteurs sans exception jouent un rôle, peu importe la portée et l’ampleur de leurs actions. En 2018, les investissements dans le développement durable ont augmenté de 34% en 2 ans jusqu’à atteindre les 30 000 milliards de dollars.

Ce phénomène appelle à beaucoup d’implication et les dirigeants d’entreprises font partie des concernés, étant donné l’impact du changement climatique sur la croissance de leur organisation. En tant que visionnaire et chef d'entreprise engagé, Marc Benioff, fondateur de Salesforce, prend très activement part à cette cause.

 

L’enquête de WSP Environment & Energy

En 2011, une enquête commandée auprès de WSP Environment & Energy, une société de services professionnels qui accompagne ses clients dans la mise en œuvre de projets durables est commandée.

Suite à cette étude, il est avancé que les clients Cloud de Salesforce génèrent en moyenne 95% d’émissions carbone de moins que les entreprises éxécutant des logiciels équivalents mais avec leurs propres serveurs sur site. Par ailleurs, il est avéré que les plates-formes de cloud multitenant et massivement extensibles seraient en moyenne 64 % plus efficaces en matière d’empreinte carbone que les clouds privés.

Le Cloud Computing serait donc une technologie presque imbattable sur le terrain de l’environnement et cette infrastructure optimisée aurait permis de réduire de 170.900 tonnes d’émissions carbone en 2010.

Les résultats de cette enquête sont une véritable révélation pour Marc Benioff. Il a réussi à créer l’entreprise devenue référence incontournable des solutions en gestion de la relation client, tout en conservant ses valeurs, et en respectant son engagement pour l’environnement.

 

Les solutions de Salesforce pour l’environnement

Depuis sa création, Salesforce tire parti de sa culture d’innovation afin d’avoir un impact positif sur la société.

Ainsi, sur sa plateforme, l’éditeur propose différentes solutions aux utilisateurs pour prendre conscience de leur impact écologique. Il est possible, par exemple, de voir en tant réel les gains réalisés en termes d'émission carbone par l’ensemble de la Communauté Salesforce.

Cet outil est également transposable aux organisations. Chaque entreprise est donc en capacité d’évaluer sa propre réduction d’émissions en fonction du lieu, du nombre d’utilisateurs et du type d’environnement. Une fonctionnalité qui peut paraitre dérisoire pour certaines mais qui permet aux sociétés de se rendre compte de leur impact et surtout de réaliser leur propre potentiel en ce qui concerne sa réduction.

 

Sustainability Cloud 

Dans la même lignée, le 19 Septembre 2019, Salesforce annonce son nouveau Cloud : Sustainability Cloud ; un outil qui donne un nouveau souffle aux efforts des acteurs mondiaux pour préserver la planète.

Cet outil analyse le bilan carbone, et aide les entreprises à agir pour le climat et évoluer vers la neutralité carbone. Les informations recueillies sont générées en rapports, puis ceux-ci sont à leur tour intégrés à Salesforce Einstein Analytics, qui produit des tableaux de bord dynamiques. Grâce à ces données, les organisations peuvent voir noir sur blanc leur impact sur l’environnement. Une fonctionnalité qui sans forcer les entreprises suscite souvent l’implication des dirigeants et les conduit à la prise d’initiative.

 

Les engagements de Salesforce vis-à-vis de l’environnement

Les forêts sont les « poumons » de la planète et réduisent considérablement la quantité de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Toutefois, malgré leur importance majeure dans l’écosystème, il en reste aujourd’hui trop peu, tantôt détruites par les incendies, tantôt par l’activité humaine.

De ce fait, en janvier 2020, Salesforce s’est associé au Forum économique mondial et à l’initiative Trillion Tree, pour initier un mouvement mondial visant à regrouper des ONG, des entreprises, des militants mais aussi des gouvernements pour faire pousser mille milliards d’arbres d’ici à 2030.

L’objectif de Salesforce pour soutenir cette cause était de 100 millions d’arbres avant la fin de la décennie. En mars 2021, le financement de plus de 10 millions d’arbres a été réussi grâce à son implication dans près de 19 projets dans le monde comme la restauration des mangroves de Madagascar. Une première barre franchie pour Salesforce qui se rapproche un peu plus de son objectif et témoigne de sa réelle implication et motivation.  

Outre son engagement à travers les arbres, Salesforce et notamment son fondateur, sont complètement lucides et savent pertinemment que des efforts supplémentaires sont indispensables en termes de solutions climatiques.

Ainsi, elle s’est fixé des objectifs pour s’attaquer eu phénomène:

  • Salesforce s’engage, entres autres, aux côtés des Nations Unies à limiter à 1,5 °C la hausse de température liée aux émissions carboniques.

  • Le géant américain se concentre sur l'amélioration de l'efficacité de l'ensemble de ses opérations et sur l'approvisionnement en énergie renouvelable pour atteindre l'objectif de 100 % d'énergie renouvelable d’ici 2022.

  • D'ici 2024, 60% des fournisseurs Salesforce se fixeront des objectifs de réduction des émissions.

  • Salesforce était le sponsor officiel de la semaine du climat à New York en 2018, et depuis ne cesse d'accueillir et de participer à de nombreux évènements en faveur de l’environnement.

  • Salesforce témoigne son soutien financier à des associations à but non lucratif comme EcoRise qui intervient dans les établissements scolaires pour faire valoir l’importance de l’enseignement des sciences environnementales.

  • (…)

     

L’engagement pour un avenir viable

Salesforce démontre donc son engagement contre le dérèglement climatique en intentant de nombreuses actions, notamment la mise en place de sa solution Sustainability Cloud. Ses intentions sont véritables et sont même inscrites dans le manifeste Step Up Declaration qui énumère les différents objectifs et promesses en faveur du climat que l''entreprise s’oblige à respecter.
Salesforce fait maintenant partie intégrante du mouvement et est une militante à part entière dans la lutte pour le climat.

Prenant en considération la réputation de Marc Benioff, considéré comme l'un des PDG les plus avant-gardistes en matière de questions sociales et environnementales le fait d’adhérer à certaines campagnes comme Trillion Tree, ne peut être qualifié de « greenwashing ».

Toutefois, ce genre d’action est à double-tranchant puisqu’elle offre à certains chefs d’entreprises et gouvernements un moyen pratique de prétendre se soucier de la crise climatique, alors qu’ils ne prennent aucune mesure significative pour y remédier.