Sub Banner Default Image

Blog

Il y a environ 1 mois by Céline Bonnet

Salesforce sur le point d'acquérir Informatica

Design Sans Titre

​Le géant des solutions CRM basées sur le cloud, Salesforce, connu pour son approche innovante dans la gestion des relations clients, se prépare à écrire un nouveau chapitre de son histoire en se lançant dans des pourparlers avancés avec Informatica en vue d'une acquisition. Cette démarche stratégique témoigne de la volonté de Salesforce de consolider son empreinte dans le paysage technologique mondial. En effet, si cet accord se matérialise, il marquera non seulement l'une des plus importantes acquisitions de Salesforce depuis celles de Slack en 2020, pour près de 28 milliards de dollars, et de Tableau pour 15,7 milliards de dollars, mais aussi un tournant majeur dans sa quête constante d'innovation et de croissance.

Les détails de l'opération

Selon des informations provenant de sources dignes de confiance, notamment le Wall Street Journal et Reuters, les discussions entre Salesforce et Informatica ont atteint un stade avancé, laissant entrevoir une conclusion imminente de l'accord. Cette avancée significative dans les négociations reflète l'engagement sérieux des deux parties à concrétiser cette transaction. Bien que le montant exact de l'acquisition n'ait pas encore été révélé au public, il est intéressant de noter que la valorisation d'Informatica dépasse actuellement les 11,35 milliards de dollars. Cette évaluation est d'autant plus impressionnante compte tenu de l'augmentation spectaculaire de près de 43 % de la valeur de ses actions en bourse depuis le début de l'année, témoignant ainsi de la confiance des investisseurs dans le potentiel de l'entreprise.

Informatica : Un aperçu de l'historique

Fondée en 1993, Informatica est une référence dans le domaine des solutions middleware, ETL et de la gestion des données maîtres. Après avoir été acquise par un consortium dirigé par Permira et CPPIB en 2015 pour 5,3 milliards de dollars, Informatica est redevenue publique en 2021, avec une valorisation importante soutenue par Permira et l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC), détenant ensemble plus de 75 % des parts de la société. Basée à Redwood City, en Californie, Informatica compte parmi ses clients des entreprises de renom telles que Axa, CNP Assurances, HP, Nissan Europe, Puma et Société Générale.

Une stratégie de croissance renforcée

Cette acquisition potentielle s'inscrit dans la stratégie de croissance continue de Salesforce, qui a été ravivée récemment par plusieurs de ses investisseurs activistes, dont ValueAct Capital et Elliott Management, selon Reuters. En témoigne également la récente restructuration au sein de l'équipe RH de Salesforce, avec une vague de licenciements en début d'année 2024, bien que bien moins importante que celle de l'année précédente, qui avait touché 7 000 employés. En comparaison, Informatica a annoncé un nombre bien moindre de licenciements, affectant seulement 450 employés, représentant 7 % de ses effectifs.

Conclusion

En conclusion, l'imminente acquisition potentielle d'Informatica par Salesforce marque un moment décisif dans le paysage technologique mondial. Si cet accord se concrétise, il représentera non seulement l'une des plus importantes acquisitions de Salesforce à ce jour, mais il consolidera également sa position en tant que leader dans le domaine des solutions CRM basées sur le cloud. Cette démarche stratégique témoigne de l'engagement continu de Salesforce à innover et à étendre son empreinte dans le secteur de la technologie. De plus, elle souligne la confiance des investisseurs dans le potentiel de croissance et de succès futurs de l'entreprise. Dans un contexte où la convergence des technologies devient de plus en plus cruciale, cette fusion promet de catalyser de nouvelles opportunités et d'ouvrir la voie à des solutions encore plus intégrées et performantes pour les entreprises du monde entier.

Référence : Le Monde Informatique