Sub Banner Default Image

Blog

Liquid error: Nil location provided. Can't build URI.
Il y a 26 jours by

NFT Cloud

Nft Image

Dans un monde régi par le digital, les NFT sont les crypto-monnaies qui aiguisent depuis peu la curiosité du grand public. Un intérêt principalement dû aux chiffres de vente record atteint en début d’année.

En effet, en 2021, le marché des NFT a explosé pour atteindre un volume d’échange de 25 milliards de dollars, d’après les données de DappRadar. Récemment, alors que le marché des crypto-monnaies subit un effondrement généralisé, les NFT résistent et pourraient même dépasser le record de l’an dernier (avec près de 16 milliards de dollars en volume de ventes organiques jusqu’en avril).

Désormais en lumière, cette nouvelle forme de technologie qui signifie « jeton non fongible » est vite devenue populaire.

 

Qu’est-ce que les NFT ?

NFT est l’abréviation de « Non Fungible Token » en anglais. « Token » signifie « jeton » qui désigne un actif numérique émis par une blockchain. Dans la même catégorie, on retrouve aussi les bitcoins, plus connus, par exemple.

Néanmoins, les NFT se distinguent des autres crypto-monnaies. En effet, « non Fungible » qui veut dire « non fongible » révèle que chaque unité (jeton) est unique, et ne peut être reproduite. Contrairement aux bitcoins qui sont fongibles, ces unités de monnaie particulières sont égales et identiques.

Elles peuvent donc s’apparenter à de la monnaie réelle.

Ce nouveau type de propriété dit « non fongible » peut être utilisée pour de nombreuses choses, mais sa particularité fait exploser le marché de l’art notamment. Désormais, les gens peuvent posséder un objet de manière numérique dont la valeur monétaire est significative.

 

Fonctionnement des NFT

Les NFT sont « sans autorisation », c’est-à-dire que n’importe qui peut en créer, en acheter ou en vendre sans une quelconque autorisation. Toutefois, un NFT est unique et personne ne peut annuler votre propriété à un NFT ou en recréer un exactement pareil.

 

Qui peut créer un NFT ?

Tout le monde peut créer un NFT à condition de posséder les outils nécessaires. Les transactions en matière de NFT se font exclusivement en cryptomonnaies, il faut donc avant tout avoir les bases de la technologie Blockchain et un portefeuille cryptographique. Le choix de la plateforme est aussi très important.

Salesforce et NFT Cloud

Il n’en aura pas fallu plus pour que Salesforce, le géant de l’informatique dématérialisée se lance sur le marché. Salesforce justifie d’ailleurs le lancement de ce nouveau produit par une soi-disant demande réelle de la part de ses clients. Selon l'entreprise, il s'agit d'un virage vers l'avenir réclamé par ceux-ci.

Les informations selon lesquelles Salesforce travaille sur un NFT Cloud circulent depuis la mi-février, mais la nouvelle est désormais officielle : Salesforce a lancé son NFT Cloud.

Alors que ce nouveau Cloud fait actuellement l’objet d’un programme pilote accessible à un public limité, il sera disponible à grande échelle d’ici octobre.

 

NFT Cloud, qu’est-ce que c’est ?

NFT Cloud est une nouvelle plateforme d'achat et de vente de ces actifs cryptographiques. Elle est plutôt destinée à aider les marques et les entreprises à monnayer et à vendre des actifs NFT.

Grâce à NFT Cloud, les marques pourront utiliser les outils basés sur le cloud de Salesforce pour créer et vendre des NFT et engager de nouvelles communautés. Il s’agit ainsi d’un tremplin pour faciliter ce genre de transaction.

 

Un souci environnemental

Alors que les rumeurs circulaient sur ce potentiel lancement, en février dernier les employés de Salesforce ont signé une pétition contre cette initiative lorsque les plans ont été annoncés. Ils justifient ce mouvement par les préoccupations environnementales liées aux NFT, et les employés ont finalement su faire entendre leur voix.  

Ainsi, pour répondre à ces enjeux, conserver ses objectifs de durabilité et contrer cette réaction négative, Salesforce a déclaré avoir créé NFT Cloud de manière consciente et durable.

Le géant a déclaré que : 

  • Les clients utiliseraient exclusivement des blockchains plus respectueuses de l'environnement. Seront alors délaissés les blockchains de type « proof-of-work », qui consomment beaucoup d'énergie au profit des blockchains « proof of stake ». Le calcul des émissions de carbone sera automatisé, ce qui permettra aux marques de compenser leurs émissions en achetant des crédits carbones.

    Ceci permettrait de réduire les émissions de 99 %.

 

« Frapper et vendre des NFT sur une plateforme fiable et durable »

« NFT Cloud ne prend pas en charge les blockchains de preuve de travail qui gaspillent de l'énergie, ce qui permet de réduire de 99 % les émissions »

 

Une plateforme basée sur la sécurité

Sur NFT Cloud, la sécurité sera renforcée. Salesforce espère que son nouveau produit résoudra a minima les problèmes tels que les menaces de phishing qui affectent grandement les places de marché.

Ce nouveau Cloud est ainsi l’occasion de proposer un environnement plus sûr pour créer et vendre des NFT en tant qu’entreprises (principaux clients de Salesforce).

 

Elles pourront ainsi :

  • Répertorier leurs NFT sur leur propre site web

  • Salesforce se chargera de la sécurité du back-end, de la rédaction et du déploiement des contrats intelligents et de l'authentification.

  

Salesforce NFT Cloud a été officialisé et sa phase pilote débutera en juin 2022. L'objectif est de permettre aux clients de créer de nouvelles communautés, grâce à l'élément de propriété. Salesforce continue dans sa lignée en mettant sur le marché NFT Cloud basé sur la confiance et la durabilité, deux des valeurs fondamentales du géant du CRM.